L'oiseau renaît de ses cendres, et brûle à nouveau. De nouvelles aventures.
 

Partagez | 
 

 Esmée - Camp du Loup

Aller en bas 
AuteurMessage
Leryn
« Loupiot »
avatar

PUF : Leryn
Messages : 54
Points : 160
Age : 28

Caractéristiques du perso
- Nom(s):: Esmée
- Partenaire : : Noah †
- Relations::

MessageSujet: Esmée - Camp du Loup   Lun 9 Avr - 0:46



ESMÉE
«Take lessons from the past.
But for the rest, leave it behind you.»


➤ Nom| Esmée ("Estimée")
Surnoms| "Perdrix" aussi bien en rapport avec sa capacité à se fondre dans l'environnement qu'avec les deux plumes de perdrix qu'elle porte dans les cheveux. "Carcajou" pour ceux qui ont eu l'occasion de découvrir la face plus... Sauvage de la jeune femme.
➤ Âge| Née en l'An -24, 24 ans.
➤ Race| Humaine (Homo sapiens)
➤ Sexe| Féminin. ♀
➤ Esprit gardien (totem)| Le cheval. (Fougue, impulsivité, aventure)

➤ Clan & rang| Camp du Loup | Chasseresse est son rôle principal mais elle fait également un peu d'élevage et possède un attelage.

➤ Famille| - Arbre Généalogique -

Fille de Mitak et Nokomis, sœur de Tarak et Yallulah. Cousine d'Elvio et nièce de Leotie. Ancienne compagne de Noah. Mère de Caleb.

➤ Images |




    APPARENCE

    ➤ Physionomie| Du haut de ses 1m62, Esmée est plutôt petite. Sa carrure et ses longues jambes la font toute fois paraitre plus grande qu'elle ne l'est en réalité. Sa silhouette quand à elle est plutôt gracile, mais elle n'est pas particulièrement fine pour autant. En effet, elle possède une solide musculature, constitué par ses longues chasses en solitaire ainsi que la manœuvre de son traineau. Mais c'est dans les bras qu'elle à le plus de force car elle se sert d'un arc d'homme, qui nécessite beaucoup de robustesse pour être tendu. Sa musculature n'a cependant rien enlevé aux fait qu'elle est naturellement une femme avec beaucoup de formes! Esmée possède une poitrine plantureuse et des hanches plutôt larges, accentué par une taille très marquée et une cambrure prononcée. Sa peau est halée comme la plus part des natifs du clan du loup, son teint lumineux et bien portant. Son visage est beau, racé, mais plus dur que vraiment délicat. Sa mâchoire est plutôt carrée, contrastant avec des lèvres pulpeuses et féminines. Quand a ses cheveux, qui était d'un roux cuivré lorsque elle était enfant, ils se sont assombrit en vieillissant pour prendre une couleur auburn ou s'attarde toute fois encore quelques reflets cuivrés. Sa chevelure est extrêmement fournie et épaisse. Aussi sauvage et indisciplinée que leur propriétaire, la chevelure d'Esmée est quasiment incoiffable, si bien qu'elle a pris l'habitude de nouer le plus gros de l'épaisseur d'une façon un peu anarchique à l'arrière de son crâne. Esmée possède de très joli yeux d'une étrange couleur ambrée qui lui viendrai parait-t-il de sa grand-mère maternelle et dont son fils à également hérité.

    ➤ Détails notables| Esmée possède plusieurs tatouages, tous orangés pour rendre hommage a son tempérament aventureux, chacun d'entre eux a cependant une signification différente. Le plus anciens sont les quatre marques qu'elle a sous les yeux, les deux sur le front étant plus récentes. Quatre traces de sabot ornent ses épaules, rendant hommage a son totem, tandis que les deux flèches couvrant ses avant-bras illustrent quand à eux son rang de chasseresse. Les deux pattes de loup sur son ventre renseigne son appartenance au Camp du Loup tandis que le cercle entre les deux symbolise le fait qu'elle a déjà porté la vie. Esmée ne se sépare jamais du pendentif représentant une tête de cheval qui lui fut remis après qu'elle ai rencontré son totem. Tout comme les boucles d'oreille en bois peinte figurant une tête de loup, les deux plumes de Perdrix accroché a ses cheveux ne la quittent jamais non plus. La parure de tête en cuir tressé, orné de cauris est quand à elle un souvenir du Camp des Loutre qui fut son clan adoptif pendant quelques années. Difficile enfin, de détailler Esmée sans s'arrêter sur les nombreuses cicatrices qui marquent son corps, et qui furent assez profondes pour être restées bien visible malgré leur vieillesse. Elle sont toute dues à l'Ours des Cavernes qui tua son frère et bien qu'elle y est habituée, poser les yeux sur elles lui rappellent encore de douloureux souvenirs.




    CARACTÈRE

    Impulsive - Le trait le plus marquant chez Esmée est sans nul doute son impulsivité. Ce penchant à réagir d'une manière immédiate et instinctive, qui était déjà un de ses caractéristiques lorsque elle n'était encore qu'une enfant, ne cessa de s'amplifier avec l'âge. Car contrairement à la plus part des gens qui ont tendance à se modérer et à devenir plus réfléchit en vieillissant, elle, tout en ayant acquit de expérience et maturité, ne devint jamais calme et raisonnable pour autant. Esmée est dotée d'un tempérament passionné. Bien qu'on ne le distingue pas derrière sa façade habituelle, toutes les émotions qu'elle ressent sont vécues avec intensité. C'est une femme dynamique et spontanée, une femme d'action! Elle essaie de ne jamais regarder vers le passé et laisse l'avenir aux mains du destin : elle vit uniquement dans l'instant présent. Malgré sa vivacité d'esprit, sa fougue a souvent tendance à l'emporter sur ce qu'elle à de pondération et elle réfléchit rarement avant d'agir. Il n'est pas rare que les mots dépassent ses pensées, que les coups partent avant avoir vraiment eu le temps d'analyser la situation et que ses décisions instinctives et spontanées ne la mettent dans des situations périlleuses, voir carrément dangereuses.
    ________________________________________________________________________________________
    Intrépide - Esmée à toujours fonctionné à l'adrénaline. Aussi intrépide, sauvage et aventureuse que le Cheval, son totem, elle ne recule jamais devant l'aventure et ses dangers. L'inconnu a toujours exercé une grande fascination sur elle, et bien que la naissance de Caleb ai considérablement ralenti la fréquence de ses escapades en territoire sauvage, elle n'a pas renoncé pour autant à ses envies de voyages. Elle attend juste que Caleb soit assez âgé pour que des absences plus fréquentes et plus longues de sa part, ne soient pas une cause de souffrance pour lui. En attendant elle assouvit ses besoins de péripéties en partant chasser dès qu'elle le peux, et en conduisant son traineau.
    ________________________________________________________________________________________
    Joviale - C'est un vrai concentré d'énergie et de gaité pour son entourage! Esmée est naturellement quelqu'un de très souriant, elle à le rire et la plaisanterie facile. Elle dégage également une sorte d'aura de confiance et -Du moins lorsque il n'y a rien pour la mettre en colère- de bon humeur! On pourrait facilement penser qu'elle à la joie de vivre, mais en réalité, c'est au delà de ça. Elle a la RAGE de vivre! Et la nuance ici, prend tout son sens. En effet, Esmée est loin d'avoir eu une vie facile et paisible comme son caractère débonnaire pourrait le laisser entendre. Les coups durs et les expériences difficiles qui ont jalonné sa vie, au lieu de la fragiliser, l'ont rendue plus forte. Plus déterminée. Elle connait la valeur de la vie pour avoir trop souvent été confrontée à la mort. Alors elle s'est décider à ne pas en perdre une miette. Esmée veux être heureuse tout comme elle souhaite que ceux qu'elle aime le soit, et pour cela elle est prête à y mettre une énergie farouche et opiniâtre.
    ________________________________________________________________________________________
    Dévouée - Si Esmée s'active toute la journée, du soir au matin, avec obstination, c'est par ce qu'elle pense que l'amour et le bonheur que lui procure tout ceux qui lui sont proche, ainsi que l'ensemble du Camp du Loup constituent une dette, qu'il lui faut sans cesse combler, rembourser. Esmée n'a aucun mal a avouer qu'elle fut une enfant, et surtout une adolescente individualiste, solitaire et sans doute un peu égoïste. Ce penchant à se considérer en dehors de la société humaine s'est dissipé, pour finir par disparaitre complètement après la naissance de Caleb. Elle a depuis beaucoup gagné en maturité et l'aide, généreuse et totalement désintéressée que lui apporta spontanément le Camp de la Loutre alors qu'elle était enceinte et affaiblie l'a beaucoup marquée. Esmée à alors comprit la valeur de l'entraide et l'importance d'une véritable cohésion au sein d'une communauté. Elle a encore beaucoup d'affection et de reconnaissance pour la Loutre, qui fut son clan adoptif, mais la dévotion qu'elle a pour le Camp du Loup, son clan de naissance, est plus forte que tout. Il lui aura fallut tout laisser derrière elle, pour finalement se rendre compte que sa place était à l'endroit qu'elle venait de quitter. Esmée à également beaucoup de dévotion envers son fils qui est devenu pour elle, le centre de son univers.
    ________________________________________________________________________________________
    Ombrageuse - Impulsivité, tempérament passionné et nature coléreuse font rarement bon ménage. Et pour ce qui est d'Esmée, cela donne un cocktail plutôt explosif. La colère, la haine et le dépit sont des sentiments qu'elle ne connait que trop, et bien que son père en fut souvent la cible, il faut bien reconnaitre que c'est de lui qu'elle tient l'essentiel de son caractère, pour le meilleur, mais en l’occurrence... Surtout pour le pire. Comme Mitak, Esmée a tendance à s'emporter très facilement. Et quand elle s'énerve vraiment elle peut rentrer dans des colères si terribles qu'elle en est complètement transfigurée. Ses yeux ambrés qui pétillent habituellement de gaieté deviennent alors aussi sombres et glaçants que peuvent l'être ceux de son père. Une dispute, pour le peu qu'elle soit violente, peu rapidement dégénérer. Esmée sait très bien se servir de ses poings et sa solide musculature lui permet très bien d'encaisser les coups, tout comme de les envoyer. C'est une femme violente sous ses airs bienveillants et il convient de ne pas la sous-estimer. Esmée sait cependant très bien tempérer et utiliser cette violence impétueuse en la dirigeant vers un exutoire plus utile. Quand elle traque une proie par exemple, c'est une vraie louve, froide et méthodique qui ne renonce pas facilement.



    ATTELAGE Voir ICI pour plus de détails.

      ♚Cesar
      ➤Appelé Ave par les humains. Occupe la place de Chien de tête.

      ♣Bernard
      ➤Appelé Burnt par les humains. Occupe la place de Chien de Barre.

      ✦Cadence
      ➤Appelée Talla par les humains. Occupe la place de Chien de Barre.

      ★Sydney
      ➤Appelée Alee par les humains. Occupe la place de Chien de meute.



    CHRONOLOGIE


    ►An - 24
    • Esmée nait soir d’Été. Sa mère Nokomis, plutôt faible de constitution manque de mourir peu après sa naissance. Elle est la cadette d'une famille de trois enfants composé de son frère Tarak, onze ans, et sa soeur Yallulah, cinq ans. Mitak, leur père, qui s'est bien vite désintéressé de sa famille repart pour le camp de l'Ours, son clan natal, en abandonnant sa femme et ses trois enfants.

    ►An - 21
    • Une froide après-midi d'hiver, Nokomis fini par mourir. Elle ne se sera jamais vraiment remise de l'accouchement et avec la désertion de Mitak, elle n'a plus vraiment la volonté de se battre. Les soins de ses deux aînés n'aurons réussit qu'a la maintenir en vie deux années de plus. Esmée qui n'a alors que deux ans et sa sœur Yallulah, sept ans, sont tout deux prise en charge par Tarak, l’aîné, qui viens d'avoir treize ans. Ce sera cependant Saghani, la compagne d'Anaco, qui épaulera Tarak pour élever sa plus jeune sœur qui n'est encore qu'un bébé.

    ►An - 19
    • Grace au soutien de tout les membres du camp du Loup et à l'aide de Saghani, la petite famille est finalement parvenue à trouver un certain équilibre malgré la jeunesse des derniers membres qui la composent désormais. Tarak, agé de 16ans, est finalement en âge de recevoir son totem et devenir un homme aux yeux de la communauté. Il passe brillamment l'initiation et rencontre son esprit protecteur, l'Aigle. Yallulah, tout juste dix ans, mais qui se distingue déjà par son mauvais caractère, deviens l'apprentie de Frieda, la maître guérisseuse du Camp et quitte la hutte familiale. Tarak reste donc avec Esmée, qui viens d'avoir cinq ans et qui cavale déjà a travers tout le campement dans le sillage de son frère auquel elle voue une admiration irraisonnée.

    • Esmée est une enfant exubérante et extrêmement vive. Elle s’intéresse de très près a tout ce que fait Tarak, avec une attention particulière pour l'arc et le carquois du jeune homme, qui est déjà, a 16ans, un chasseur, et surtout un pisteur accompli. Voyant l'intérêt de sa jeune sœur, Tarak lui taille un petit arc dans une branche de noisetier et commence à lui apprendre a s'en servir. Lorsque elle ne suit pas son frère comme son ombre, Esmée passe son temps au milieu de Dagre, Sokah, Numaji, Ouray et Neka , les cinq chiens de la famille et avec lesquels elle est très complice.

    • A l'automne de cette année, Esmée fait véritablement la connaissance de Noah, de deux ans son ainé, qui s'avère être le petit-fils des chefs du Camp, Anaco et Saghani. Les deux enfants que leurs caractères respectifs opposent, nouent rapidement une très forte amitié. Noah qui à la santé fragile et souffre d'une maladie pulmonaire depuis sa naissance est sur-protégé par sa mère qui ne le laisse guère sortir. Au contact d'Esmée, le petit garçon finira par braver les interdits pour vivre comme un enfant normal. Et a la surprise générale, sa santé s’améliore un peu dès lors qu'il cesse de passer son temps confiné dans une hutte.

    ►An - 17
    • Une froide journée d'Hiver, sa tante Leotie met au monde un petit garçon qu'elle nomme Elvio. Esmée est plus que ravie de la naissance du Garçonnet pour lequel elle développe rapidement une grande affection.

    ►An - 15
    • Un drame viens secouer le camp du loup au printemps : Leonred, le père de Noah ainsi que le fils ainé d'Anaco et Saghani, meure avec son épouse Sara, dans un glissement de terrain qui vint ébranler le campement cette année là. Le dégel inhabituellement rapide provoqua un glissement de terrain sur le versant ouest des montagnes blanches, qui emporta des palissades et quelques habitations en bordure du camp. Quelques chiens trouvèrent également la mort mais Leonred et Sara furent les seules victimes humaines. Noah venait de perdre ses deux parents et Esmée s'efforça de soutenir son meilleur ami du mieux qu'elle pouvait. Ils étaient désormais tout les deux orphelins et ce tragique coup du sort les rapprocha encore davantage.

    ►An - 13
    • C'est au tour de Yallulah d'atteindre ses 16ans, accédant ainsi à l'âge adulte. Elle passe l'initiation et reviens avec le totem de la Grue, qui correspond parfaitement à son attitude hautaine et détachée. Esmée qui n'a plus guère de contacts avec elle, partage son temps entre son frère, Elvio, Saghani dont elle est restée proche ainsi qu'Anaco et Arri avec lequel elle aime plaisanter et se chamailler. Mais c'est avec Noah qu'elle passe le plus clair de nom temps bien qu'il devienne évident que leurs chemins sont voués a emprunter des voies bien différentes. Esmée est solide, débrouillarde, aventureuse et pleine de ressources. Noah quand a lui, possède une santé fragile et un caractère plus paisible et contemplatif.

    ►An - 10
    • L'hiver s'installe paisiblement en cette fin de l'an -10 et Esmée, heureuse et la tête pleine de projets d'avenir, ne se doute pas qu'elle est sur le point de vivre le plus grand drame de son existence. Malgré son jeune âge, et comme son frère avant elle, a presque quatorze ans, elle est déjà une chasseresse émérite qui n'a rien à envier aux adultes du Campement. Anaco, le chef du clan, lui a même laissé entendre qu'elle serait bientôt autorisée a entrainer son premier loup.

    • Un matin, Esmée et Tarak partent en traineau avec leurs cinq chiens pour une journée complète de chasse. C'est sans doute une des dernières de la saisons, et ils comptent bien revenir avec un traineau chargé de gibier. Leur cible est une harde de cerf en bordure de la forêt noire, et avec leurs efforts combinés, ainsi que la petite meute de chiens, ils réussissent a abattre deux biches et un splendide dix-cor. Esmée et son frères s'attèlent alors a dépecer les proies et au terme de cet harassant labeur, ils décident de prendre un peu de repos aux abords d'une cavité rocheuse. Les aboiements frénétiques des chiens les alerterons trop tard : Un Ours des cavernes gigantesque, dressés sur ses deux pattes, surgit derrière eux et les attaquent.

    • Un effroyable combat pour la vie éclate alors, dont l'issue est plus qu'incertaine pour les deux humains, qui n'ont pas eu le temps de s'armer correctement. L'Ours commence par décimer deux des chiens qui protègent leurs maitres avant de se jeter sur Tarak sous les yeux horrifiés d'Esmée. La jeune fille parviens finalement a détourner l'attention du plantigrade mais c'est trop tard. Tarak git sur le sol, mortellement blessé à la poitrine. La monstrueuse pattes griffue fauche alors Esmée, lui lacérant le ventre. Elle ne doit son salut qu'a Ouray, le chien de tête de leur attelage, qui dévie suffisamment le coup pour qu'il ne soit pas mortel, le payant de sa vie. Alors que tout semble perdu et qu'Esmée a cessé de se battre, terrassé par la douleur et la tristesse de voir son frère agonisant, l'ursidé lança une ultime attaque, brandissant sa patte griffue au dessus sur la jeune fille prêt a abattre son arme sur la frêle créature qui s'est résignée, recroquevillée sur elle même. Il fut stoppé par une lance, qui lui transperça le cou. L'immense plantigrade poussa un grognement de rage et de douleur à en faire trembler la terre avant de s'écrouler juste au pied d'Esmée.

    • La lance qui venait de sauver la jeune fille provenait de Tarak. Il vivait encore, mais pour peu de temps. Il chargea alors sa sœur de dessiner sur son corps les marques funéraires afin que son âme puisse rejoindre le monde des esprit. Esmée dessina les cercles d'ocre rouge en tremblant, secouée de sanglots qu'elle ne parvenait pas a réprimer malgré tout ses efforts. Tarak lui intima alors rentrer immédiatement au campement. Le jeune homme succomba a ses blessures quelques minutes plus tard.

    • Par miracle, Esmée parvint à rentrer tant bien que mal au campement grâce à Dagre et Neka, les deux seuls chiens à avoir survécu. Sérieusement blessée, elle est immédiatement prise en change par les guérisseurs. L'annonce de la mort de Tarak, apprécié de tous dans le campement, et vécu comme une effroyable tragédie. Pendant les jours de deuil qui suivent, Esmée, incapable de soutenir le regard de Yallulah, reste prostrée, n'émergeant d'un sommeil fiévreux que pour fondre en larmes.

    ►An - 9
    • Comme si le sort semblait vouloir s'acharner sur leur famille, une maladie inconnue, contre laquelle même Frieda reste impuissante emporte Yalluah en seulement quelques semaines. Esmée vacille dangereusement au bord du gouffre. Et même tout l'amour et le dévouement de ses proches, ne parviennent pas à sortir Esmée de l’abîme de ténèbres dans lequel elle s'est enfoncée. Avec l'arrivée du Printemps, il vient finalement une idée a Anaco pour essayer de faire remonter la pente à Esmée. A la surprise générale, il demande à Esmée d’entraîner un des loups de cette année.

    • Esmée qui n'a plus goût à rien finit tout de même pas se laisser convaincre. A l'arrivée des loups géants, son regard est tout de suite attiré par une louve gracieuse et élégante au pelage d'un gris clair presque violacé. Le contact s'établit presque immédiatement avec la louve et étrangement, ce fut comme si soudain, son cœur était moins lourd a porter. La souffrance plus supportable. Esmée la renommera "Nahima" qui signifie "mystique" en hommage à l'aura de mystère qui semble nimber la louve. A son contact, Esmée retrouve la volonté de vivre. Elle se redresse, plus forte, plus déterminée mais aussi plus dure. Quoi qu'il arrive désormais, elle ferait face.

    • Esmée tissera un lien très fort avec la louve, presque fusionnel. Au terme de cette année en parfaite symbiose, la grande chasse clos leur brève union. C'est avec une grand fierté qu'Esmée peint elle même, les six marques violettes sous les yeux de son amie. La louve s'en va, comme les autres. Esmée sent a nouveau son cœur se serrer mais l'accepte sans broncher. (cette louve était Gravesong)

    • Noah, qui aura également été d'un grand secours à Esmée lorsque elle allait mal, atteint a son tour l'âge décisif de seize ans. Il passe l'initiation et reviens avec le totem du Cerf, un esprit gardien plein de noblesse qui rendra ses grand-parents, Anaco et Saghani très fier. Un virage dans la relation des deux amis d'enfance est doucement en train de s'amorcer. Noah qui aime Esmée depuis toujours commence à faire douter la jeune fille sur la nature des sentiments qu'elle éprouve pour vraiment pour lui.

    ►An - 7
    • Esmée a quinze ans, et il lui aura fallu pas moins de cinq ans pour se rendre compte que ce qui la liait a Noah était non pas de l'amitié, mais de l'amour, et encore une année de plus pour réussir à l'accepter. Mais c'est désormais chose faite, et le couple décide d'un accord commun, d'arrêter de se cacher et d'annoncer leur liaison au Camp (qui n'avais de toute façon jamais été dupe!) Il est convenu que leur mariage serait célébré l'an prochain, lorsque Esmée aura à son tour reçu son totem.



    ►An - 8
    • Beaucoup d'événements majeurs dans la vie d'Esmée vont avoir lieu pendant cette année qui va voir son existence prendre un tournant décisif. Le premier de ces événements est sans aucun doute son passage à l'âge adulte. En effet, désormais agée de 16ans, il est enfin temps pour elle de rencontrer son totem. Esmée se présenta donc a l'orée de la forêt, à jeun et vêtue d'une tenue rituelle comme le veux la tradition. Saghani, qui veillera sur le bon déroulement de l’initiation, pénètre en même temps dans la forêt mais la chamane et l'initiée prennent deux chemins différents. Sans son arc, Esmée se sent démunie, mais la subsistance en milieu sauvage n'est pas un problème pour elle et elle ne met pas bien longtemps à trouver l'équilibre, la symbiose parfaite avec la nature qui est l'objectif du rite de passage. Au bout de deux jours, elle parviens à ne plus faire qu'un avec l’univers qui l'entoure, ouvrant son esprits aux murmures du vent et de la forêt. Pourtant, l’achèvement ultime de l'initiation tarde a se dévoiler. En effet, au bout du troisième jour, les esprits semblaient être restés silencieux et la jeune femme demeure sans totem.

    • Ce ne fut que lorsque que lorsque la lumière du crépuscule commença a se lever sur la forêt, sonnant bientôt l'achèvement du rite, qu'il apparut finalement. Il était là, debout dans la clairière silencieuse. Lorsque elle l’aperçu, la jeune femme qui était terrifiée à l'idée d'avoir pu manqué un signe des esprit et de ne pas avoir su reconnaitre son totem, comprit qu'il n'y avait aucun doute possible. Saghani avait raison. Lorsque une personne rencontrait son totem, elle le savait au plus profond d'elle. Cachée dans les fourrés, Esmée ne pu qu'admirer la beauté irréelle de l'animal que le crépuscule habillait d'éclats dorés.

    • Un cheval. Splendide, majestueux comme Esmée n'en avait encore jamais vu. L'étalon broutait paisiblement, laissant la brise secouer son épaisse crinière jais. Il tourna alors sa tête vers l'humaine. Calmement, avec toute la majesté et la prestance qui émanait de son corps altier, il fixa ses deux prunelles charbon sur l'humaine. Esmée se sentit alors irrémédiablement attirée par le regard sage et intelligent de l'animal. Ce fut alors comme si des milliers de voies s'étaient misent à lui susurrer d'étranges paroles à l'oreille. Jamais Esmée ne se sentit plus sûre de ce qu'elle avait a faire. Lentement, elle se redressa pour se tenir face au cheval qui continuait de l'observer, nullement effrayé. La jeune femme soutint son regard et crut défaillir sous l'assaut d'émotion qui irradiait son corps. Quelques pas de plus, et elle fut devant lui. La brise légère souffla dans son dos, faisant voleter les boucles cuivrées de la jeune femme comme pour l'inciter a poursuivre. Le plus naturellement du monde, Esmée leva doucement la main et d'un geste doux, mais déterminé, elle posa sa paume sur le museau de l'équidé.

    • Le contact lui parut aussi brûlant que la flamme la plus vive, que le froid le plus mordant. Son instinct lui cria de s'écarter mais la force qui l'attirait irrémédiablement vers l'animal l'en empêcha. Ses prunelles s'agrandirent alors que son esprit semblait envahi par une énergie intemporelle. Elle eut soudain l'impression de courir dans la forêt, tout les sens en éveil, portée par le vent, fouettée par la brise. Le plaisir de la chasse, la joie pure de la vitesse, la fougue et l'impétuosité de l'aventure déferlant sur son cœur.

    • Les sensations s'estompèrent, laissant Esmée le souffle court. Doucement, elle décolla sa main du museau tiède du cheval, étourdie par ce trop plein d'énergie qui lui donnait l'impression de déborder de son corps au moindre mouvement. Autant ces quelques minutes restèrent gravées dans sa mémoire a jamais, aussi vive qu'une braise incandescente, autant les minutes qui suivirent furent troubles et floues. Elle se rappela vaguement être tombée a genoux puis ses sens basculer lentement dans une sorte de de torpeur bienfaisante. Dans cette sorte d'état semi comateux, seul un hennissement fougueux lui parvint, déchirant ses songes comme une comète. Puis plus rien.

    • Lorsque elle revint à elle, le visage bienveillant de Saghani était penché sur le sien. La vieille femme souriait, fière et heureuse. L'esprit libre et impétueux du cheval qui l'accompagnerait désormais toute son existence. Bien trop marquée par l'événement qui avait fait d'elle une adulte à par entière, Esmée ne garda que très peu de souvenirs de la fête qui fut célébrée tout la nuit jusqu'au levé du jour en son honneur. Joie, allégresse, danses sous le son envoûtant es tam-tam furent les seuls souvenirs vagues qu'elle en garda, dans un coin de son cœur. Sagani lui offrit alors le symbole de son initiation : Une petite idole en bois sculpté représentant la tête et le buste d'un cheval, relié a une longue cordelette de cuir. Esmée le passa immédiatement a son cou. Sa vie d'adulte commençait.

    • C'est aussi au début de l'hiver de cette même année que son chemin va également se séparer pour toujours de celui de Noah... Les deux amants ont trouvé refuge dans leur grotte secrète, dans le bois un peu en marge du campement. Esmée dors encore, blottie dans les épaisses fourrure qui leurs servent de couche sur le sol froid de la cavité. Mais Noah lui, n'a pas fermé l’œil de la nuit, qu'il a passé à regarder le sommeil paisible de la jeune femme. Bien qu'il ai réussi à le cacher aux yeux de tous (mis a part Frieda et ses grand-parents), son état de santé est en train de se dégrader. Il maigrit et ses crises deviennent de plus en plus fréquentes. Désormais, il tousse du sang. Noah qui n'a pourtant que dix-nuit ans, sent son heure approcher. Il ne veux pas qu'Esmée le sache, il ne veux pas qu'elle le voit mourir. Alors il a pris sa décision. Il a eu beau tourner la situation dans tout les sens, il n'en voit qu'une seule : S'éloigner. Partir avant de faire souffrir d'avantage ceux qu'il aime. Silencieusement, Noah remballe ses affaires, puis, sur la paroi rocheuse de leur abri, il réalise à la hâte, une peinture qu'il espère de tout cœur qu'Esmée comprendra. Un dernier regard pour celle qu'il aime, puis comme le cerf, son totem, qui s'éloigne de la harde lorsque il se sent mourir, il part. La silhouette de Noah disparaît pour toujours dans la forêt, happée par la végétation et l'obscurité.

    • A son réveil, lorsque Esmée découvrit la couche de Noah, vide, elle ne comprit d'abord pas. Puis quand ses yeux se posèrent sur les silhouettes fraîchement peintes d'un cheval et d'un cerf entrelacés sur le mur, un nœud d'angoisse pure étrangla la jeune femme, la figeant sur place. Elle n'en comprit pas la raison, mais elle comprit qu'il était parti. Elle le chercha longtemps, mais comme il s'y attendait, il avait effacé ses traces. Du plus profond désespoir, Esmée entra alors dans une rage folle. Les semaines qui suivirent la fuite de Noah furent terribles pour le Camp du Loup qui résonna de la détresse de la jeune femme. Dans sa fureur, bien des cruches en céramique volèrent en éclats et les malheureux qui tentèrent de lui faire entendre raison se souviendrons encore longtemps de la violence dont une femme trahie peut faire preuve...

    • Une lune complète passa, atténuant peu à peu la marque au fer rouge, que Noah avait laissé sur le cœur d'Esmée. Cependant la jeune femme était loin d'imaginer que Noah allait lui laisser un souvenir de lui qui rendrait difficile sa promesse d'essayer de l'oublier, bouleversant impitoyablement son univers. Les semaines qui passaient avaient vu lentement les forces et la résistance de la jeune femme amenuiser. Un mal incompréhensible s'était emparé d'Esmée qui passa de nombreuses nuits l'estomac retourné par des maux dont elle ne comprenait pas l'origine.

    • Personne ne fut au courant de l'étrange maladie qui semblait ronger la jeune femme, elle s'arrangea pour que cela reste secret. Mais bientôt, elle fini par comprendre l'origine de cette étrange maladie: Elle venait de faire un déni de grossesse. Dès lors qu'elle se rendit à l'évidence, son corps reprit ses droits et son ventre qui était resté pratiquement plat s'arrondit considérablement en seulement quelques jours. Incapable de le révéler à ses proches, qui l'auraient pourtant soutenue, Esmée continua de cacher sa condition les jours qui suivirent, serrant son ventre avec des bandelettes de cuir, dissimulé sous ses épais vêtements d'hiver. Mais il devint bientôt évident qu'elle ne pourrais pas le cacher plus longtemps. Esmée prit alors une des plus difficiles décisions de sa vie : Quitter le Camp du Loup.

    • Elle ne voulais pas mettre au monde un enfant ici. Pas sans Noah. Pas dans un environnement qui lui rappelait sans cesse son absence. Elle se décida un matin, rassembla ses chiens, chargea toutes ses affaires sur son traineau, puis quitta le Campement endormi. En s'éloignant, son traineau filant a bon train sur la neige, Esmée sait déjà qu'elle laisset son cœur là bas. Elvio, Leotie, Anaco, Saghani, Arri... Tout ses proches. Les reverrai-t-elle seulement un jour ?

    • Au terme d'un épuisant voyage qui lui coûta ses dernières forces, Esmée, enceinte de bientôt huit mois, atteignit finalement sa destination : Le camp de la Loutre. Les habitants du Camp, robuste peuple maritime, accueillent la jeune femme à bras ouverts lui offrent spontanément,, en plus d'une place dans leur communauté, toute la chaleur, l'amitié et le soutient dont elle a cruellement besoin. Quelques semaines plus tard, elle met au monde un fils, qu'elle prénommera Caleb.

    ►An - 6
    • Désormais âgé de deux ans, Caleb est un bambin vif et en pleine santé qui à apprit à marcher très tôt sur la lande battue par les vents du large et force après en sa mère à lui courir après dans tout le campement. Sa curiosité est insatiable et tout le fourmillement d'activité du clan sont pour lui une source d'émerveillement. Seul hic : Il ne parle pas. Malgré tout les efforts de sa mère, il ne décroche pas un mot, malgré l'intelligence qui semble briller dans ses yeux ambres. Pour Esmée qui ne s'était jamais imaginée mère, Caleb est devenu le centre de son univers et elle l'aime plus encore qu'elle ne se serait crue capable d'aimer.

    • Après en parfaitement bien intégrée au Camp de la Loutre presque comme si elle y avait toujours vécu, Esmée s'emploie à travailler durement pour en quelque sorte "rembourser" sa dette envers les Loutres l'ont accueillie si généreusement. Elle passe beaucoup de temps a à aider les hommes et les femmes du clan dans leurs tâches. A leur contact, elle apprend a fabriquer et réparer des filets, à pêcher, à tenir sur les fines pirogues de haute mer, à rabattre le poisson et collecter mollusques et crustacés qui sont l'essentiel de l'alimentation du Campement. Quand a elle, elle apprend au membres du Camp à chasser à l'aide d'un arc et introduit même le chien, qui est peu utilisé et peu répandu au sein de ce Campement qui vit essentiellement de la Mer.

    ►An -5
    • Esmée a 19ans et son fils tout juste trois. C'est un enfant calme. Incroyablement sage et posé pour son âge. Il apprend à jouer de la flûte avant même de parler. Ce qui rappelle confusément Noah à Esmée, qui jouait également très souvent de cet instrument. A l'automne, Dagre et Neka, les deux chiens d'Esmée et derniers survivants de la petite meute qui l'avait accompagnée depuis son enfance se font très vieux... Neka meure la première, suivit de Dagre très peu de temps après. C'est une vraie déchirure pour Esmée qui les considéraient comme des membres de sa famille.

    • Avec le début de l'hiver, un vieil homme et son attelage fait un arrêt au Camp de la Loutre pour acheter des vivres. Voyant l'intéret que pour la jeune femme a ses chiens, il lui apprend qui compte se séparer de trois d'entre eux, étant devenu trop vieux pour continuer longtemps a conduire un traineau. Enthousiaste, Esmée achète d'abord Bernard, le plus jeune du lot et qui à l'air le plus prometteur. Le contact passe très rapidement avec le gros chien roux un peu pataud qu'elle renommera affectueusement Burnt. Elle achètera également deux femelles plus âgées avec lesquelles elle développera nettement moins de complicité.

    ►An -4
    • La fin de l'année approche et avec l'arrivée de l'hiver, Caleb sent sa mère plus agitée. Esmée est heureuse auprès des Loutres mais le Camp du Loup lui manque affreusement. Un jour, elle prend Caleb dans ses bras et lui explique qu'elle compte quitter le clan de la loutre et repartir avec lui dans son ancien clan. Caleb est un peu inquiet de devoir quitter son environnement familier, mais il est aussi très curieux envers ce clan dont sa mère lui parlaient souvent et donc une des coutumes était d'accueillir des loups dans l'enceinte du camp. Esmée fait ses adieux a son clan d'adoption, les larmes coulent des deux cotés. Après avoir arnaché ses chiens et installé Caleb sur le traineaux avec le reste de ses biens, Esmée quitte pour toujours la falaise venteuse qui a vu naitre Caleb. Le voyage dura près de 5jours, au terme des quels, il arrivèrent enfin au Camp du Loup.

    • Esmée est d'abord anxieuse face à l'acceuil que vont lui réserver ceux qu'elle aime après les avoir lâchement abandonnés sans une explication... Et surtout, elle appréhende leur réaction face a Caleb. Mais elle a tord de s’inquiéter car a peine rentrée, Anaco, Elvio, Leotie, Arri et même Ixa et tout les autres lui réservent un chaleureux accueil. Une personne manque pourtant à l'appel : Il s'agit de Saghani. Anaco lui apprend que la vieille chamane est morte peu de temps avant son retour. Ce qui donne à ces émouvantes retrouvailles un goût amer à Esmée... Mais bientôt, tout l'amour qui l'entoure son fils et elle rendent son chagrin plus supportable.

    ►An -3
    • Une année complète s'est écoulée depuis leur retour au Camp du Loup. Caleb s'est bien intégré et Esmée à presque l'impression qu'elle n'ai jamais partie. Elle a reprit son rang de chasseresse et est très heureuse de retrouver ses terrains de chasse famillier, ses bois, ses torents, ses montagnes et ses forêts! Le coeur un peu serré, elle se rendra même à la grotte désormais abandonnée et envaillie par la végétation ou elle a passé sa dernière nuit après de Noah il y a déjà 5 ans. Alors qu'elle détaille la peinture qui est le seul vestige du passé, une voie retentit derrière elle et c'est avec stupéfaction qu'elle découvre Anaco. Le vieux chaman lui révèle qu'il connaissait l'emplacement de cette grotte depuis longtemps et que depuis la disparition de son petit-fils , puis la sienne, il s'y rendait régulièrement. C'est alors qu'Anaco fini par lui révéler la réalité de l'état de santé de Noah, dont il était le seul a être au courant et lui explique la raison de son départ. Esmée est bouleversée mais dans un sens, vaguement soulagée d'apprendre enfin la vérité.

    • Au début du printemps, lorsque les futurs initiés arrivent au campement, Esmée est la première sur place. Son regard est immédiatement attiré par une fine louve au pelage sable dont les yeux jaunes brillent d'intelligence. Esmée la prend a sa charge et la renomme "Ehawee" qui signifie "Elle rit". La louve est rusée, agile et vive d'esprit mais manque clairement d'intérêt pour ses entrainements. Habitué à la rigueur et au sérieux de sa précédente louve, Nahima, Esmée est tout d'abord agacée et décontenancée par le caractère indolent de la louve. Mais progressivement, elles apprennent toutes les deux à travailler ensemble et instaurent une relation de confiance. Au terme de cette année, Esmée peint fièrement deux marques cyan sur le pelage de la louve. Une dernière étreinte, et comme la dernière fois, leurs chemins se séparent pour toujours. (cette louve était SpearHeart)

    ►An -2
    • Esmée est bien déterminée à se reconstituer un véritable attelage, mais aucun chien disponible ne lui provoque de coup de cœur. Un jour, en passant dans l'enclos pour chercher Burnt, Esmée croise le regard d'une imposante chienne, un peu a l'écart des autres. Sans qu'elle ne saches pourquoi la chienne accroche son attention et Esmée décide de l'acheter, la seconde place de chien de Barre dans son attelage étant encore vacante. Elle se heure d'abord a un non catégorique de la part de son propriétaire (qui viens récemment de la récupérer, errante, à l’extérieur du Camp) car il la juge trop instable. Mais a force de persuasion, il fini par céder. Esmée renommera Cadence "Tallulah" un nom à la sonorité très proche de celui de sa sœur décédée, dont elle a l'impression qu'elle est peut être la réincarnation de part son caractère semblable et son regard étrangement similaire.

    ►An 0
    •To be continued.




    LERYN


    ➤ PUF : Leryn (Ou Lerynn)
    ➤ Personnage créé par : Leryn
    ➤ Personnage joué par : Leryn
    ➤ Comment tu as découvert le forum : Sur l'ancien forum. Dhun- dun -duuuunh.
    ➤ Avis/Critique : :gentle1:
    ➤ Le mot de la fin : Désolé pour la longueur de la fiche ? ... (Et pour ceux a qui sa déforme la page..? Moi c'est parfait, merci 8'D.)



Dernière édition par Leryn le Jeu 12 Avr - 22:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Esmée - Camp du Loup
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loup solitaire et souvenir de jeunesse
» Les courses de Virtual Loup-De-Mer
» Divers emploi du mot "Loup"
» Loup- Garou Thierceulieux le samedi 12 Mai, soir+nuit
» [Hist] le camp de Plaszow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BBA : Revival :: Clan du Loup-
Sauter vers: